Mong : Frères humains, la tournée

Samedi 2 février 2019

Voilà plus de 20 ans maintenant que MONG propose à son public de partir en voyage autour du monde, autour des genres et des ambiances, au gré de ses humeurs solaires et festives. Une solide section rythmique, la flûte et les guitares lui donnent parfois des airs de Jethro Tull…

Au fil de rencontres marquantes, telle celles de Youssou N’ Dour ou Thiéfaine, de nombreux concerts en francophonie - dont une mémorable prestation au fameux  Grand Rex à Paris – ainsi que  la création totalement autoproduite de de trois albums studios à ce jour, le groupe a développé un style éclectique où toutes les musiques se côtoient, tout en apposant sa marque par une unité de son.

Quand bien même les tous débuts furent acoustiques, les guitares électriques et la batterie sont vite venues se mêler à la flûte traversière, mais aussi aux violon, chifteli, tablas, accordéon diatonique, didgeridoo, gongs, chant diatonique ou autres danses kathak qui se sont succédés au cours de la longue existence du band.

Comme à son habitude, MONG varie les genres – chanson, tango, afro, funk, rock indie -  tout en y apposant son propre style et un son original.

Entièrement produit au sein du Studio de l’association Gnom and Co (www.gnom.org), son titre s’inspire de la ballade du poète maudit François Villon, La ballade des pendus, une ode au pardon et à la compassion.

C’est également le poème de Villon qui a influencé le titre folk éponyme de l’album, en plage 2, l’histoire, en gros, d’une bande de hors-la-loi bien sévèrement jugés et punis en comparaison avec les exactions commises en toute impunité par les grands marchands de canons de la planète.

  • Samedi 2 Fév 2019 – 20:30

  • Forum St-Georges, Delémont
Organisation