Divanhana : Musiques balkaniques ex-Yougoslavie : Les routes tziganes 1/4

Vendredi 1 novembre 2019

Šejla Grgić, voix ; Neven Tunjić, piano ; Nedžad Mušović, accordéon ; Azur Imamović, guitare basse ; Adin Taletović, guitare ; Jasmin Hadžiomeragić, drums ; Irfan Tahirović, percussions

Le sevdah, c’est le blues yougoslave, la musique traditionnelle urbaine de Bosnie-Herzégovine. Depuis quelques années, un puissant mouvement de renouveau anime le sevdah. Divanhana, les benjamins de ce « nouveau sevdah », est un groupe né au Conservatoire de Sarajevo en 2009, et aujourd’hui acclamé à travers le monde. Ces six musiciens fusionnent répertoire d’hier et d’aujourd’hui au travers d’arrangements jazz de musiques de Bosnie-Herzégovine, portés par la voix profonde de Šejla Grgić.

«Collecter dans leur besace musicale, le riche héritage musical des peuples qui vivent là, chanson par chanson, comme on cueillerait des pommes en chemin. Sur la route, rencontrer des visages radieux de personnes appartenant à diverses traditions et coutumes… ».

Le « Sevdah » est un peu l’équivalent, sentimental et populaire, du musette en France ou des chansons d’amour d’une Lucienne Boyer. « Sevdah » vient de l’arabe « Sawda », qui veut dire «noire » : un chant mélancolique, qui exprime souvent les peines d’amour, lorsque l’on a les idées noires et l’humeur sombre…

Les routes tziganes, ce sont 4 concerts proposés cette saison par le Centre culturel de Delémont pour remonter la route des gitans de l’Inde à la Méditerranée et les traces de métissages qui s’y sont inscrites. Traversée des musiques de l’ex-Yougoslavie en passant les gitans de Perpignan de Titi Robin pour partir ensuite plein est en Syrie puis en Iran.

Org.: Musiques d’ici et d’ailleurs (CCRD)


  • Vendredi 1 Nov 2019 – 20h30

  • Forum St-Georges, Delémont
  • Entrée: Frs 30.- / tarif réduit: AVS, AI, membres CCRD: Frs 25.- / jusqu’à 25 ans, CarteCulture: Frs 15.- Gratuit avec l’abonnement CCRD et la carte
Organisation