Mardi 20 avril 2021

Le CCRD réinventé

Comment résumer l’année 2020 ? Une page blanche pour un désert ? Une page noire pour un chaos ? Voire une page grise pour quelques lueurs au milieu de la pandémie ?

2020 restera l’année de La Crise. Une année qui s’est résumée en une chaîne d’états d’âme : angoisse, espoir, déception, frustration, incrédulité, impatience, résignation et au final surtout ce désir pressant d’en sortir. La culture, ses milieux et ses acteurs les ont tous traversés et y paient au final un lourd tribut. Déjà fragiles en situation dite normale, nombreuses et nombreux sont les artistes et les compagnies qui se retrouvent aujourd’hui sans emploi, sans projets, sans ressources ou alors au bénéfice d’aides minimales. En tant qu’institution et entreprise, le CCRD a lui pu bénéficier des aides et des instruments mis en place ou activés rapidement par l’État. Du coup nous avons essayé à notre tour, même modestement, de restituer aux professionnel-le-s de la branche une partie de ces garanties et de cette stabilité. Notre contribution.

Une contribution rendue possible grâce à l’engagement, la résilience et l’empathie de la direction et des collaboratrices et collaborateurs du CCRD, qui ont su jongler et composer avec ces états d’âme et l’incertitude ambiante. Merci. Pour nous avoir offert aussi au milieu de ce sombre tableau quelques belles lueurs, comme le passeport vacances durant l’été 2020. Nous y avons cru et malgré la frilosité ambiante, les craintes et les risques, cela fut une très belle édition. Au final un exercice contrôlé, avec toutefois un certain nombre d’hypothèques et de provisions qui vont « plomber » l’année 2021.

2020 est une année charnière dans l’histoire du CCRD : la dernière année complète avec le Forum Saint-Georges et la dernière dans la peau de gestionnaire d’un lieu de production de spectacles ou d’événements. Le TDJ arrive et le CCRD rebondit. L’année 2019 a été l’occasion d’un intense dialogue autour de « l’accord-cadre » ; 2020 a été celle d’un minutieux travail de transposition de ses principes généraux dans une convention qui permettra de créer une belle dynamique entres les deux institutions, à la fois sur les plans de l’activité socio-culturelle et de la gestion administrative. Il sera sous toit début 2021 et portera jusqu’en 2023. Il est coordonné avec le nouveau contrat de prestations de la Commune de Delémont, qui nous mène aussi jusqu’à 2023.

Au terme de cette année et à l’angle de ce nouveau décor urbain, au propre comme au figuré, certain-e-s collaborateur-trice-s amorcent une dernière ligne droite avant de nous quitter. Nous les remercions pour le travail d’équilibriste ou de funambule qui a permis, avec les moyens du bord, durant toutes ces années, de relever le défi Saint-Georges. Et avec la manière s’il vous plait.

L’avenir, c’est celui d’un « CCRD nouveau » et une réflexion de fond a commencé à s’engager au sein du comité en vue de dessiner les contours et les offres de ce CCRD, qui certes conservera certaines de ses missions, mais endossera d’autres habits afin de jouer un rôle encore plus présent au sein du district et de ses communes. Pour ce faire, nous allons nous faire accompagner par une équipe de la Haute École Arc autour d’une démarche participative de « social labs ». Dès 2022, le CCRD se veut davantage ancré dans son district et proche de sa population, de ses milieux socio-culturels et de ses communautés. Affaire à suivre.

« No culture no future » on y croit, une profession de foi et le CCRD ne reste pas inactif. Début 2021 nous avons pu mettre sur pied avec bonheur quelques scolaires, très appréciées des écoles, des jeunes et de leurs parents. Une programmation est prête à bondir hors de ses scripts et nous souhaiterions pouvoir organiser dès que possible des concerts-test, une demande auprès des autorités est pendante.

En espérant que 2021 devienne celle de l’après Covid, le CCRD continue d’inventer et de se réinventer, un refrain bien connu depuis sa création.                                              

Olivier Tschopp, Président du CCRD

https://www.ccrd.ch/le-ccrd/ag-2021