Photo Xavier Perchaud

« COME AGAIN !» : de la chanson Renaissance aux airs de cour

Dimanche 29 août 2021

Bénédicte Tauran, chant / Sarah van Cornewal, flûtes / Ziv Braha, luth

Survivance et renouveau : les trois artistes proposent un programme éclectique géographiquement tout en étant transversal de par le choix des pièces musicales: de la chanson Renaissance aux airs de cour en faisant un petit détour par quelques pièces contemporaines qui s’inspirent de ces styles anciens.Vorbourg 2021 2

L’Europe du 17ème siècle n’a pas beaucoup de ressemblances avec celle du 16ème: politiquement, les conflits ont mis à rude épreuve les différents pays. La guerre de Trente ans déchire le Saint Empire; les guerres de religions entre catholiques et réformés meurtrient la France; l’Angleterre n’échappe pas aux contestations du pouvoir royal; l’Espagne s’essouffle devant l’immensité de son empire... des changements radicaux que l’on retrouve aussi dans le domaine de la musique.

Les genres anciens survivent et absorbent les procédés d’écriture nouveaux. La chanson du 16ème siècle évolue: les lignes contrapuntiques laissent peu à peu place à une organisation plus verticale. La musique est au service du texte qui est un vecteur communicatif et n’est plus cantonné à la musique religieuse qui domine avant 1501, date du début de l’imprimerie musicale en Italie avec Petrucci.

Bénédicte Tauran réside à Delémont depuis plus de vingt ans. La soprano s’est illustrée dans un répertoire très vaste guidée par une musicalité sans faille. Lors de la saison 2019/2020, elle continue sa collaboration fructueuse avec Christophe Rousset et les Talens Lyriques dans Isis de Lully. L’année 2020, elle participe à plusieurs concerts en Suisse: « Vêpres solennelles d’un confesseur » de Mozart et « Missa in C-Dur » de Beethoven, un projet théâtre sur Ferdinand Hodler suivi d’une tournée dans les théâtres de Suisse romande et le récital « Les Amazones ».
Née à Antananarivo (Madagascar), Sarah van Cornewal se forme dans le Territoire de Belfort en flûtes traversière et à bec dans les classes de Fabienne Voinot, Francis Mercet et Pierre Gantner. Elle est installée en Suisse depuis septembre 1994 où elle exerce ses activités de professeur de flûte à bec, traverso et fifre (Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Théâtre Genève) et de musicienne indépendante au sein de différents ensembles et orchestres.
Ziv Braha, est né et a grandi en Israël. Il a commencé son éducation musicale avec l’électro-guitare à l’âge de 14 ans. Après avoir découvert la musique de la renaissance à l’âge de 17 ans, il s’est orienté vers l’étude du luth. La musique instrumentale et vocale profane de la Renaissance est au centre de son activité de musicien. Ziv est professeur de luth à l’école de musique de la Schola Cantorum Basiliensis.



  • Dimanche 29 Aoû 2021 – 17:30 à 18:45

  • Chapelle du Vorbourg, Delémont
  • Entrée: Frs 25.- / tarif réduit: AVS, AI, membres CCRD: Frs 20.- / jusqu’à 25 ans, CarteCulture: Frs 15.-. Gratuit avec l’abonnement CCRD et l’AG culturel
  • Site internet
Organisation